À la découverte de l'Amérique

Londres

La fin du voyage …. ?

Pas de retour en arrière possible, le paysage de notre terre natale défile sous nos pieds. Après une grosse fouille (dont au corps pour Nina et Zoé car Nina avait fait sonné le portique) à Heathrow, et une correspondance tout juste attrapée, nous filons vers la fin des vacances.

Le froid glacial nous accueille à Lyon, c’est sûr, nous repartirons !!

Les filles sont heureuses de retrouver la maison, je vois encore l’océan et les cocotiers, assez ireel d’être ici alors qu’il y a quelques heures nous étions sur une autre planète.

Les 3 heures de sommeil de l’avion ne nous ont pas trop mis dans le coton et nous nous forçons à ne pas dormir avant ce soir. 

Mais la réalité est bien là et nous sommes plus qu’heureux de notre voyage, qui en appel d’autres car l’envie est là (pas encore le budget mais petit à petit …).

Merci à Hélène, Fred, Pierre, Thomas, Clément de nous avoir offert l’opportunité de découvrir ce pays qui ne nous attiré pas d’entré de jeu. Vaste terre dans la multiplicité des paysages et des cultures qui ne tendent qu’à l’exploration … 

Nous allons donc préparer le prochain voyage de vache qui pue avant qu’elle ne tombe en lambots!!

Vous découvrirez bientôt le site internet de vachequipue ( adresse à venir dans les jours à venir) où nous vous ferons partager quelques une des 2000 photos inédites.

Merci encore à tous les lecteurs acidus, petits et grands, qui auront peut être senti une âme d’explorateur naître en eux. Un conseil, allez y, foncez!!!

Si vous désirez des conseils sur ce pays, avec notre modeste expérience, nous nous ferons une joie de vous aidez.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


LE VOL

On se regarde en attendant le départ.

Les moteurs chauffent et ça roule !  Les roues quittent le sol et  là ça plaque un  chouillat au siège. On fouette un peu  …

Je suis à  côté du  hublot et toute la beauté du  monde m’apparait.  Une mer de nuages sous un soleil qui se lève … extraordinaire, c’est beau,c’est simple.  Au loin, la rotondité de la terre se fait  deviner.

Le voyage:  nickel. Des sensations plus fortes quand on accélère. Nous faisons de gros cercles pour amorcer notre atterrissage sur Londres.

Les côtes anglaises se dessinent avec volupté.

L’atterrissage  est moins impressionnant .

Welcome  to London

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Heathrow

Grand, très grand.

Une navette nous permet d’ aller de notre terminal 5 à notre porte d’ embarquement. Nous atteignons la navette après avoir traversé un champs de boutiques.

Nous sommes en avance  et en profitons pour manger un bout.

Ce diaporama nécessite JavaScript.