À la découverte de l'Amérique

Nouveau

Et in me traite de geek

L’Amérique du tout connecté. Ici, en voiture, à la plage, au bord de la piscine, partout, tout le temps,  l’Américain à son iPhone, son iPad, à la main oú à l’ oreille.! On comprend pourquoi Apple fait fortune! Ici c’est connecté à la marque à la pomme. Et moi à côté je suis un p’tit joueur!

image

(la photo est une suggestion de présentation de mes propos)

Fin de journée

De retour à la « maison », les filles retournent se baigner dans une piscine vide, car ici on se trempe juste pour se rafraîchir.  Aller retour entre grande piscine et jakusi. Les grands vont prendre un verre de chardonnay.

image

image

image

The sea crusing

Nous sommes dans la marina. Des pêcheurs exibent leurs trophées du jour.  Nous montons sur le bateau. Le capitaine démarre, 1 fois, 2 fois, 3 fois, rien ne se passe. .. On sent un peu d’agitation. Wait and see. Finalement rien à faire,  on nous propose d’aller sur le 3 mats d’ à côté. Pas de problèmes. Nous nous ferons rembourser (refound) la différence de prix au retour. Celui ci va moins vite mais on nous offre 30 minutes supplémentaires. Nous sortons de la baie avec le moteur, passons devant les yahts de milliardaires, devant les cost guard et nous prenons le large. Peu après nous déployons les voiles et là plus un bruit pour profiter de l’eau turquoise et du soleil qui tape fort. Avec la brise marine c’est très agréable.  Nous avons une super vue sur les îles, les autres bateaux et le clapotie des vagues nous berce. Nous passons à côté des conversations et ça c’est trés frustrant !! Pourtant nous n’ étions que 9 passagers avec nous et 4 du bateau. Anglais à travailler pour un prochain voyage. Nous apercevons 2 gros dauphins qui nagent. .. Magique. Nina et zoé ont un peu mal au ventre car il y a des bons creux mais ça n’empêche pas zoé de faire l’ andouille.  Retour sur le port après un moment très paisible.

image

image

image

Viré en bateau

Pendant que les folles sont à la piscine, je vais faire qq courses au CSV, sorte d’ hyper ouvert 24/24 et faisant aussi office de pharmacie. Nous sommes allé réserver les billets pour le tour en bateau, c’ est la réplique du premier vainqueur de la coupe de l’america en 1851. On en reparle tout à l’heure

image

image

image

Sunset (raté)

Après 3h de piscine,  nous allons au resto: chez caroline’s. C’est bon, copieux et pas cher. Quand on s’installe, la serveuse donne des crayons de couleur aux filles, ke coloriage est le menu enfant. Plus tard elle apporte des collier. Sympa. La boisson est « refile » c’est à dire qu’on se ressert autant de fois qu’on veut. Dr pepper pour Nina, sorte de coca à la cerise avec un goût vraiment prononcé. ( pas mauvais) .Puis nous partons direction malory square the sunset spot. Hélas le soleil est déjà couché, nous reviendrons demain. Nous avons essayé de trouver une compagnie de bateau pour faire un tour demain mais nous n’ avons pas trouvé.  Là encore demain avec un plan.  Beaucoup de boutiques avec des tours en bateau mais un peu trop touriste. Demain encore une bonne journée,  car mine de rien on en fait des km. Sur Duval, les filles s’arrête devant une petite boutique avec des petit chiens:  » trop mignons « . Un vieux vendeur de cigares nous vois passer 4 fois par jour et nous baraguine qq chose à chaque fois qu’on passe, toujours avec le sourire. La rue ce soir est plein de troubadours, d’echopes en tout genre. La musique serpente dans les rues chaudes de key West. Et grand événement qui commence, c’est le championnat du monde de pêche! À chaque fois qu’ on va quelque part il se passe un truc. Ce soir c’est couché tôt!

image

image

image

image

image image

Maintenant

Quelqu’un ne veut pas me débarrasser de ce truc au dessus de ma tête ??

image

1ere journée à key West

Le matin nous remontons Duval street pour aller voir les paquebots à quai. La mer est turquoise,  il doit déjà faire plus de 30c. La rue est bordée de maisons toutes les plus belle les unes que les autres.  cette aprem c’est piscine. Nous avons déjeuné ce matin et le buffet était complet. Ce soir nous référons un tour car la nuit c’est tout illuminé. Thé heaven is here.:-)

image

image

image

image

image

image

Arrivé à KEY WEST

Déjà on arrive de nuit avec le GPS qui a un peu décroché et key West c’est un peu plus grand que ce que j’avais pensé. ..  » on va trouver facile »…  Pendant que nous tatonons pour trouver la route, un pickup se met à mon niveau et les mecs me parlent. Je descends ma vitre et je m’aperçois que ça clignote rouge et bleu dans la voiture. .. Normal,  ce sont les flics en civile qui me parlent !!! Nous comprenons, toujours en roulant, que nous n’avons pas allumé nos codes !! Je me met en phares et ils s’éloignent. .. Donc la « poursuite », c’est fait! Je trouvais aussi bizarre qu’ une partie de min tableau de bord ne s’allumait pas, pour une voiture neuve. .. Sur ce, nous trouvons notre hôtel. Ambiance tropiques dans cette vieille ville aux maisons typiques, Cuba n’est pas loin. L’ambiance est différente, on se sent bien tout de suite. Il est 22h et il fait encore 26c. Le quartier (Duval street) est animé et coloré. On fait juste un ptit tour mais on est bien, presque chez nous. De nombreuses échoppes oú l’on peut voir des T-shirt contre Bush, du matériel pour soirées enfumées, de nombreuses galeries, des créateurs locaux. .. On a perdu le speed des grandes villes et ça fait du bien. Le Bed and breakfaste  est grand, nous avons quasi 2 pièces. Palmiers et maisons victoriennes, vendeur et odeur de cigares, musique et boîtes à drag queen, océan et climat tropical, nous allons êtres bien ici! Désolé si je fais des fautes mais désormais je n’est plus que mon portable pour écrire et je le fait souvent avant de me coucher donc je suis un peu fatigué. (mais ptetre bien que je suis pas très bon en orthographe…)

image

image

image

Route 1

Direction key West. Petites courses en route de quoi faire des sandwichs, le plein de la voiture (full tank), petit moment de solitude devant la pompe (faudrait pas casser la grosse auto), alors quoi mettre?? Pause déjeuner sur le parking (30 C a l’ombre soit un peu plus de 80 degrés farenheit). Rapide mais bon. Il est déjà 15h et in a de la route, il fait tracer. La route 1 est longue jusqu’à key West. Nous traversons une multitude de ponts sur une route presque rectiligne, oú la vitesse maxi est de 55mph (j’ai bien dit maxi!) soit 90km\h. Avec notre grosse cylindrée c’est un peu frustrant. On profite du paysage avec le coucher du soleil. Superbe. Une voiture de police clignote dans mon rétro, cat pense que c’est pour nous car je n’arrête pas de prendre des photos en conduisant (16 go déjà. ..) mais non, elle nous dépasse en trombe. Et quelques mètres plus loin, gros crash, une roue d’une remorque avec un gros bateau dessus à éclaté et plusieurs voitures se sont percutées : pompiers, police en action, on a bien fait de d’arrêter faite pipi. .. (d’ailleurs il est quasi impossible de trouver un endroit sur le bord des routes pour se poser, pas d’aires de repos,  commerciales mais rien d’autre). Après un bon 4h de route nous arrivons à key West.

image

Gator parc

Nous retournons sur Miami et la traversons de part en part pour se diriger vers les everglades. La route arrive plus oú moins sur un cul de sac oú nous longeons des étendus d’arbres morts et la mangrove.  Sur le côté de la route défilent les panneaux « airboat, airboat original,  sincère 1945…). Nous avons choisi gator parc (merci trip advisor). Nous arrivons, billets en main, bouchons d!oreilles, gilet de sauvetage pour zouzou. Les filles (les 3) ont à peine le temps de faire pipi que  » green ticket » ah là c’est à nous! On monte dans le bateau à hélice (airboat)  et on commence gentillement. On voit des crocodiles dans l’eau, des tortues, un oiseau se pose même sur notre capitaine! C’est calme et aucuns moustiques à l’horizon (l’avantage du mois de d’avril en Floride) .  On loupe pas mal de détails car nous pas tout comprendre., il parle trop vite.  Et d’un coup il met les gaz et là on bourre à mort!!! Le bateau fait des gros travers, nous passons dans la végétation à toute vitesse et l’helice donne des watts! Ça defrise sec,  inoubliable !! Le Prost  des marais se calme et sur le retour, encore des crocos à quelques centimètres de nous. On accoste, Tips, et un autre gars fait un show avec un scorpion, un mini croco, un bébé croco, et un vieux croco. Photo souvenir et go.

image

image

image

image

%d blogueurs aiment cette page :